Irina BAÏANT

Baiant4Soprano

Très jeune lauréate de l’école de musique George Enescu avec le professeur Liliana Dumitrache (2006 à 2008), Irina Baïant s’est ensuite perfectionnée à l’Université Nationale de Musique sous la direction du ténor Ionel Voineag (2008 à 2010). Après ses débuts en 2010 dans le rôle d’Adèle dans La Chauve souris de Johann Strauss au Théâtre National de l’Opérette de Bucarest sous la baguette du chef russe Andre Alexev, elle a interprété le rôle Stasi de Silvia de Emerich Kalmann sous la direction musicale de Stauroczky Balazs de l’Opéra National de Budapest. La carrière de la soprano Irina Baïant s’est développée avec des concerts en Roumanie ainsi qu’à l’étranger sur certaines des plus grandes scènes d’Opéra.

Irina Baïant a gagné de nombreux prix incluant le prix spécial Théâtro Alla Scala à Milan, le concours international Leyla Gencer en 2012, le premier prix au concours Mihail Jora en 2011, et le 3e prix au concours Maître des Arts Lyriques en 2012.


Richard SANDERSON

RICHARDSANDERSONNé en stéréo d’un père écossais jouant de la batterie et d’une mère française jouant de l’accordéon, il est attiré très tôt par la musique.

A cinq ans, il commence le piano classique.  A quinze ans, il apprend la guitare, puis deux ans plus tard devient organiste dans un groupe de hard rock.  Il y restera trois ans, puis deviendra notamment le pianiste de Nancy Hollaway et de David Christie.

A vingt ans, il monte son premier orchestre et part jouer dans les grands hôtels du monde entier.  Il fait ensuite un premier séjour aux Etats-Unis où il joue avec différents musiciens puis s’inscrit au Berkeley College of Music pour étudier l’harmonie et l’orchestration.

A vingt-cinq ans, il revient en Europe et c’est à Paris qu’il rencontre Vladimir Cosma qui composait la musique du film La Boum et était à la recherche d’artistes  pour interpréter la B.O.F. Il fut choisi pour chanter  notamment la chanson Reality et ce fut immédiatement un immense succès : n°1 dans quinze pays, huit millions de disques vendus à ce jour dans divers pays d’Europe et d’Asie.  Suivront d’autres succès: She’s a Lady, Your Eyes, T’as le Look Coco, etc.

A trente-cinq, ans il se tourne vers la composition pour l’image et, aujourd’hui, sa musique passe sur toutes les chaines de télé.  Il devient le compositeur attitré de Daniel Costelle pour ses séries historiques (La Victoire en Couleurs nominée aux Emmy awards 1995 comme meilleur film étranger), du show télévisé L’Election de Miss France, et bien d’autres.

Pour ses quarante ans, c’est la consécration, Barbara Hendricks le choisit comme compositeur et producteur pour la réalisation d’une chanson pour l’Unicef


Greg ZLAP

Greg-Zlap_credits_Yann-CharlesHarmonica

Greg Zlap a 14 ans lorsqu’un oncle de retour d’Amérique lui offre un harmonica. Personne ne se doutait que ce simple cadeau changerait le cours de sa vie. A l’écoute de vieux disques de blues, Greg découvre les secrets de l’instrument. L’harmonica le suit dans tous ses voyages, notamment lorsqu’il quitte sa Varsovie natale pour Paris. Il a alors 17 ans, et décide de poursuivre le rêve un peu fou d’en faire son métier. Greg Zlap fonde une école d’harmonica, compose et interprète sa propre musique, et accompagne aujourd’hui de nombreux artistes, de Johnny Hallyday à Vladimir Cosma, du studio à la scène, toujours émerveillé par son rêve d’enfant.

Crédits photo : Yann Charles


Marius PREDA

marius-predaCymbalum.

Marius Preda est né à Bucarest, Roumanie le 3 juin 1977. Il est issu d’une famille de musiciens s’étalant sur plusieurs générations. A son 4ème anniversaire, sa grand-mère lui donne un cymbalum.Il fût immédiatement fascine par l’instrument, ce fût le début de sa spectaculaire carrière musicale.

Impressionné par son talent, ses parents décident de lui faire prendre des leçons. Depuis tout s’accéléra, à l’âge de 16 ans, il fût invité par un fameux musicien aux Pays-Bas, où il découvrit le jazz.

Marius décide d’étudier le vibraphone au Conservatoire Royal de La Haye, ainsi que la composition et le piano. Durant ses études, il découvrit les immenses possibilités qu’offrent le cymbalum tant sur le plan des percussions que sur le plan harmonique.

En 1998, il fût diplômé avec mention et il créa un CD dans lequel pour la première fois le cymbalum est utilisé comme un instrument de jazz. Il joue différents types de musique sur 6 instruments différents. Beaucoup de célébrités ont joué avec lui. Sa virtuosité est reconnue par tout les critiques spécialisés.

Il a joué en qualité de soliste avec de très nombreux orchestres tels que Combatimento Consort Amsterdam, Nederlands Philharmonics Orkest, Musica Ducis Brabantiae, Nederlands Theater Orkest, Douane Harmonie Nederland, Residential Orchestra Nederland, Flairck… Et de nombreux grands musiciens tells que Vladimir Cosma, Didier Lockwood, Anne Ducros, Nicolae Pirvu, Andre Rieu, Gheorghe Zamfir…


César CAZANOI

Cezar_CazanoiFlûtes. 

Cesar Cazanoi est né dans une famille avec une grande tradition musicale, son père l’ayant initié à l’art du folklore roumain.

Il a commencé ses études au Lycée Musical de Chisinau et ensuite à l’Académie de Musique de Cluj en Transylvanie dans la classe de flûte.

  • Flûtiste à l’Opéra National de Cluj (2000 – 2002).
  • Membre de divers ensembles de musique de chambre. Collabore avec l’Orchestre Philharmonique National « Transilvania ».
  • Premier Prix au Festival National de folklore de la Télévision Roumaine, ainsi que de nombreux prix à des concours de musique classique, de folklore et de jazz.

Il a enregistré de nombreux disques avec l’Orchestre National de la Radio Roumaine, l’Orchestre de la Radio Moldave, la  Philharmonie « Transilvania » de Cluj, l’Orchestre « Lautarii » de Chisinau.

Il a collaboré sur scène avec de grands artistes comme : Ghoerge Zamfir, Angela Gheorghiu, Leontina Vaduva…

De sa famille, il a hérité l’art des instruments traditionnels roumains : le Naï (flûte de pan), le Fluier (flûte de berger), le Caval (flûte montagnarde), l’Ocarina, le Cimpoi (cornemuse), la Tilinca (chalumeau), qu’il fait connaître à travers ses concerts en Roumanie et dans le monde.


Emile BIZGA

EmilBizgaTrompette.

Education

  • Conservatoire de musique de Bucarest (Bucarest, Roumanie)
  • Bachelors Degree en Musique (Trompette – Classique)
  • Conservatoire de musique Malmo, (Malmo, Suède)
  • Cours avancées en interpretation (Trompette – Classique)
  • Trompette solo Hakan Hardenberger
  • Conservatoire de musique Hanovre, (Hanovre, Allemagne)
  • Master en musique (Trompette – Jazz)
  • Rutgers University (New Jersey, USA)
  • Diplôme – Prof. Williams Fielder (Professeur de Wynton Marsalis)

Expériences

  • Orchestre de Jazz Niedersachen (Hamburg, Allemagne)
  • Opéra Hanover (Allemagne),
  • Schauspielhaus Hannover, «Mutter Courage», Arrangement musical par Paul Dessau
  • Workshop : «Balkan Jazz», Emil Bizga – Hochschule für Musik, Hannover
  • Orchestre de Radio Jazz Roumain (Bucharest, Roumanie)
  • Opéra Roumain (Bucharest, Roumanie)
  • Musical “Carmen Jones” (Tour Européen)
  • Concerts de Jazz en Europe et USA avec les musiciens Jimmy Cobb, Ray Charles, Paquito D’Rivera, Rick Dellarata, Michael T.A. Thompson, Chris Sullivan etc.

Récompenses
Il a obtenu de nombreuses récompenses notamment :

  • Musikstipendium 1997-1998, Malmo-Oxie Rotary Club International Suède
  • Jeunes Musicales 2000, Bucharest – Roumanie
  • Jazz Podium 2003, Hannovre – Allemagne

Claude SALMIERI

ClaudeSalmieriBatterie

Claude Salmiéri né à Tunis, dans une famille de « ritals » musiciens. Son père, batteur professionnel, l’installe derrière sa première batterie à l’âge de 5 ans.

1974, âgé de 15 ans, il est admis au Conservatoire National de Paris… il obtient le 1er prix de percussions. Il quitte également le conservatoire de Saint Maur avec un prix de piano classique.

1976, il débute sa carrière en accompagnant Yves Simon, David Rose groupe, Robert Charlebois.

1978 à 1980, l’expérience Magma lui permet aux côtés de Christian Vander, de puiser une énergie supplémentaire.

Très vite, il participe à de très nombreux albums pour des artistes aussi différents que Ray Charles, F. Gall, M. Berger, Renaud, Don Cherry, Marvin Gaye… et accompagne sur scène des artistes tels que Lalo Schiffrin, F. Cabrel, V. Sanson, Vladimir Cosma pour lequel il a participé à de nombreuses séances d’enregistrement de musiques de films.


Philippe “Fifi” CHAYEB

FifiChayebBasse

Né à Nice en 1965 Philippe « Fifi » Chayeb a étudié la contrebasse au conservatoire de Nice de 6 et 17 ans et s’est installé à Paris en 1987.

Il a notamment joué avec Chance Orchestra, Diane Dufresne, Gilbert Montagne ́, Sylvie Vartan, Catherine Lara, France Gall, Sacha Distel, Babik Reinhardt, Jean Marie Ecay, Dee Dee Bridgewater, Paul Mauriat, Dionne Warwick, Carmine Appice, Manu Dibango, Idrissa Diop, Michel Legrand, Ray Gomez, Elisabeth Caumont, Olivier Hutman, Thierry Eliez, Guitars Unlimited, Patrick Bruel, Artmengo, Guy Marchand, Pierre Vassiliu, Richard Clayderman, Ginie Line, Alizee, Association Laurette Fugain, Julie Zenatti, Michel Pettruciani, Andre Ceccarelli, Bernard Arcadio, Musical Direction of Dany Brillant and Helene Segara, the Orchestra of Radio France (homage has Frank Zappa), Roland Romanelli, Claude Salmieri, Sylvain Luc, Larry Carlton, Robben Ford, Makoto Kuriya, Akira Ichi, Mike Terrana, Billy Cobham, Ernie Watts, Frank Gambale, Mel Gaynor, Laurent Gerra, Roberto Alagna, Vladimir Cosma…

STUDIO: Diane Dufresne, Paul Mauriat, Michel Legrand (Musics Movies), Babik Reinhardt, France Gall, Michel Leeb, Sacha Distel, Jean Marie Ecay, Michal, Ginie Line, Idrissa Diop, Moktar Samba, Bruno Coulais (Musics Movies), Alizee, Jean Marie Ecay, Mylene Farmer, And Of Many Others.